Enseignement supérieur : Les directeurs et fondateurs d’établissements privés en conclave

images (1)

Enseignement supérieur : Les directeurs et fondateurs d’établissements privés en conclave

C’est devenu un secret de polichinelle, certains établissements privés de l’enseignement supérieur exécute dans l’illégalité sans agrément ou encore que ceux-ci sont expirés et de ce fait donnent des formations pour lesquelles ils ne sont autorisés.

Face à ce constat, le gouvernement togolais par le biais de son ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche opère depuis quelques années déjà, des réformes pour l’assainissement et la normalisation dudit secteur afin de favoriser aux jeunes diplômés d’avoir une insertion professionnelle.

Sensibiliser les acteurs intervenants dans ledit domaine sur la nouvelle dynamique d’assainissement et de normalisation de l’enseignement supérieur sur les outils d’inspection des établissements privés du supérieur, c’est le leitmotiv de la rencontre d’information et de présentation des outils d’inspection des établissements privés du supérieur tenue en fin de semaine dernière à Lomé.

Cette initiative salutaire qui a réuni les directeurs et fondateurs des 81 établissements du supérieur que compte le Togo a été présidée par le ministère en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nicoué Broohm.

Ouvrant les travaux de cette assise, le ministre Octave Nicoué Broohm, après avoir exprimé sa reconnaissance aux promoteurs d’établissements privés a émis le vœu qu’à la fin des discussions, un consensus soit trouvé afin que chaque partenaire puisse jouer sa partition pour la valorisation de l’enseignement supérieur au Togo.

« Mon département entend mener des actions concrètes de valorisation de l’enseignement supérieur privé à travers des actions de contrôle permanent. Ce contrôle ne peut se faire qu’à partir des critères clairement définis et établis au regard de cahiers de charge des établissements privé du supérieur », a laissé entendre Octave Nicoué Broohm.

Selon lui, la qualité et la performance de l’enseignement supérieur constituent une force pour la nation raison pour laquelle chaque acteur doit orienter sa formation vers des filières porteuses telles que les sciences de l’ingénierie, et de la technologie appliquée.

La fiche d’inspection, de cotation, de décompte, et le manuel de procédure permettant d’améliorer la qualité de la formation dans les établissements privé du supérieur sont entre autre les quelques outils présentés à cette rencontre.

Ninho Ninhal K.

Add Comment