L’Ecole Mathématique Africaine 2016, le top départ donné

download (9)

Donner aux étudiants en Master de mathématique ou démarrant les études en Doctorat les connaissances de base dans certains domaines en pleine activité et en expansion afin de contribuer au développement des mathématiques en Afrique tout en favorisant les échanges entre les futurs jeunes mathématiciens africains et la Communauté mathématique internationale.

C’est le leitmotiv des travaux de l’Ecole Mathématique Africaine (EMA) ouvert en début de semaine à l’Université de Lomé par le 1er Vice-président de l’Université de Lomé, Pr. Komlan BATAWILA sur le thème : « Analyse mathématique et phénomène de pollution.»

Organisée par le Département de mathématique de la faculté des sciences avec le soutien de l’Union de mathématique africaine et du centre international de mathématique pure et appliquée (CIMPA), cette assise vise aussi à briser l’isolement des chercheurs africains en leur donnant la possibilité de se rencontrer, d’échanger, et de partager leur expérience.

Il faut rappeler que, l’Ecole Mathématique Africaine sert de creuset pour identifier les étudiants talentueux susceptibles de faire des études doctorales.

Sont présents aux travaux de l’édition 2016 de l’Ecole mathématique africaine (EMA) qui prennent fin le 16 juillet prochains, des personnalités du monde universitaire venues de la France, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire.

Ninho Ninhal K.