Tunisian African Empowerment Forum: 1ère édition

TAEmpowerment-TU

Dans le but de promouvoir la destination Tunisie en matière d’enseignement supérieur et de formation professionnelle pour les étudiants et stagiaires africains, Tunisia-Africa Business Council-TABC organise la 1ère édition du « Tunisian African Empowerment Forum » les 22 et 23 août 2017 au palais des congrès de Tunis.

Cette nouvelle initiative, organisée en partenariat avec le ministère de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, le ministère de la formation professionnelle et l’emploi, l’A.E.S.A.T (Association des Etudiants et Stagiaires Africains en Tunisie), les universités privées et les centres de formation, ambitionne de relancer la Tunisie en tant que destination de choix pour nos amis africains dans le domaine de l’enseignement et la formation ainsi que la consolidation des efforts du gouvernement, de la société civile, des universités et centres de formation afin d’atteindre cet objectif à fin 2018.

L’action promotionnelle prévue s’articule autour du concept « Tunisian African Empowerment Forum» avec comme objectifs stratégiques: Internationaliser le savoir-faire tunisien en matière d’enseignement supérieur et de formation professionnelle; orienter et polariser les choix des étudiants et stagiaires  subsahariens vers la Tunisie; développer une réciprocité de confiance entre la Tunisie et ses confrères  subsahariens dans ces domaines; développement d’une plateforme www.campusifriqiya.com; la valorisation de l’expertise tunisienne dans le domaine de l’enseignement supérieur et la formation professionnelle.

Plusieurs ministres de l’Afrique subsaharienne ont été invités, ainsi que des représentants des secteurs public et privé, les associations des anciens diplômés de Tunisie, les cabinets d’orientation à l’international et des personnalités africaines clés du secteur.

16 pays Africains participeront à ce Forum : Mali, Cameroun, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Gabon, Tchad, Niger, Sénégal, Burkina Faso, Djibouti, Togo, Bénin, Guinée Conakry, République Centre Afrique, Soudan et la République Démocratique du Congo.

L’initiative de TABC vise à relancer la Tunisie en tant que destination de choix pour nos amis Africains dans le domaine de l’enseignement et la formation ainsi que  la consolidation des efforts du gouvernement, de la société civile, des universités et centres de formation afin d’atteindre cet objectif à fin 2018.

Il y a lieu de reconnaître que le nombre d’étudiants subsahariens en Tunisie ne cesse de diminuer passant de 12 mille en 2010 à quelque 4 mille au cours de la rentrée universitaire 2016-2017. C’est que ces étudiants subsahariens qui ne cessent de tourner le dos à la Tunisie au bénéfice du Maroc sont confrontés dans notre pays à nombre de problèmes que l’Etat se doit de regler au plus vite: tracasseries administratives, un parcours du combattant pour l’obtention de la carte de sejour, des problèmes de racisme et de racket, ils sont victimes d’agressions et les coupables sont le plus impunis…

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *