l’APD ENSI effectue sa rentrée sociale

Il n’y a pas de développement d’un pays sans la technologie et encore moins de développement de la technologie sans les ingénieurs, ces hommes capable grâce à leurs connaissances et compétences techniques et scientifiques de concevoir aisément des ouvrages et des machines.

Au Togo, nombreux ses hommes dotés d’une intelligence hors pair, d’un sens de la créativité et d’un talent immense qui exerce ce  métier noble. Il y a 11 ans ces ingénieurs et techniciens et professionnels diplômés de l’Ecole nationale supérieure d’ingénierie  réunis ont trouvé nécessaire de créer un cadre d’échange afin de non seulement contribuer au développement et à l’évolution de la technologie au Togo et à l’étranger, de défendre les titres d’ingénieurs et de techniciens supérieurs, mais aussi d’assurer la promotion de ces titres d’ingénieurs et de techniciens supérieurs auprès des jeunes.

C’est ainsi qu’à vue le jour en Avril 2007, l’Association des professionnels diplômés de L’Ecole nationales supérieure d’ingénierie (APD-ENSI). Ladite association a effectué ce samedi a l’auditorium de l’Université de Lomé sa rentrée sociale sous le thème, « technologie et développement a l’ère du numérique : cas du Togo ».

A l’APD-ENSI, on estime qu’impulser le développement durable au Togo passe par la mise en place d’une synergie Pouvoir public-Universités-Conseil national du patronat, sous le parrainage du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche.

« Pour éliminer la faim et assurer la sécurité alimentaire, permettre à tous de vivre en bonne santé, garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement, garantir l’accès pour tous à une énergie propre et peu coûteuse, promouvoir l’industrialisation durable, la bonne volonté seule ne suffira pas, l’atteinte de ces ODD doit passer par le développement de la science et de la technologie », a laissé entendre Marius BAGNY, président du conseil d’administration de l’APD ENSI.

Trois (3) sous-thèmes ont été retenus pour la circonstance, à savoir ‘créer de la richesse’, ‘faire des ingénieurs et techniciens supérieurs togolais le socle du développement technologique du Togo et ‘créer une synergie pour le développement du Togo par la technologie’.

Il faut rappeler qu’il sera organisé courant l’année 2018 a la  première journée nationale des ingénieurs et techniciens supérieurs au Togo, une journée qui accouchera trois livrets blancs contenant des propositions et recommandations des ingénieurs et des techniciens supérieurs.

Cette rencontre du premier réseau Alumni de l’UL à laquelle ont pris part les représentants du gouvernement, le patronat, les anciens directeurs de l’ENSI, les directeurs généraux de sociétés, les diplômés de ladite école et les élèves ingénieurs et techniciens supérieurs a en même temps servi de cadre pour la tenue de l’Assemblée générale ordinaire de l’association.

Modeste K.

Add Comment